Poésie – Contre-révolution

Dans le cadre du concours de poésie 2018, nous publions les différentes créations des élèves. La thématique retenue cette année : « Révolte et liberté ». Plusieurs poèmes ont été primés. Nous avons attribué des noms de poètes aux prix décernés en fonction de l’idée ou de la stylistique du poème proposé.


Contre-révolution

Oui ils étaient nos camarades,

Mais pas pour autant nos alliés.

À Kronstadt et à Petrograd,

Des marins et des ouvriers

Ayant goûté la liberté

Ne voulaient plus de discipline

Et rejetaient l’autorité

Qu’elle vienne du Tzar ou de Lénine.

 

La somme des conflits externes,

Des famines et épidémies,

Ne laissèrent pas au Komintern

Le temps de faire ami-ami.

Leurs discours étaient certes beau,

Mais nécessitaient qu’on les tue

Puisque le noir, sur le tissu

Est plus persistant que le blanc

Pour recolorer leur drapeau

Il fallut le gorger de sang.

 

Nigrosine-b

 

olympics-159619_640

Ce poème a reçu le Prix Alexandre Soljenitsyne.

 


Illustration : Обстрел кронштадтских фортов курсовой батареей. [Le bombardement des forts de Kronstadt]. Mars 1921. Viktor Bulla. 88x311

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s